vendredi 14 juin 2013

"Quand t'as pas la chatte, t'as pas la chatte", ou "not everybody can be lucky" ...



Lucky, c'est le nom du chat de mes gosses.
Enfin, pour être précise, c'est le nom d'UN DES chats que mes gosses ont eus ...
Parce qu'ils en ont quand même eu ... 6 !
Sachant que mon  fils aîné a 10 ans, que je n'ai pas voulu qu'il ait de chat avant ses trois ans, et que le capitaine est blond, peux tu toi même faire une petite étude statistique pour évaluer ma consommation de chats ??? Oui, en terme de chats, je l'avoue, je suis totalement Pierre Richard Attitude, c'est à peine croyable.
Laisse moi quand même te raconter l'Histoire de mes chats (mais prends un thé ça va un peu durer !).

Alors ...
Chat numéro 1 et chat numéro 2 ont été pris en même temps, tout petits, chez une dame qui voulait être absolument certaine qu'on allait bien s'occuper d'eux (pas comme certaines tueuses de bébé chatons là bas dans le sud si tu vois qui j'veux dire mouhahahaaaa !).
On a promis juré craché qu'on allait les aimer et les protéger.
On leur a donné des noms : Marvin et Gribouille, en hommage à Larcenet et à la série Donjons (si tu connais pas va vite acheter ça c'est assez fabuleux !).
Mais, alors que Marvin (chat numéro 1) avait à peine un an, il s'est sauvé dans la forêt ...
On a mis des affiches, on a patrouillé dans le quartier, on a fini par le retrouver : il était parti vivre sa vie sauvage dans la forêt (tu vois Marty dans Madagascar : le même délire !) !
Mon mec, courageusement, a voulu le récupérer un soir, résultat il s'est fait labourer le torse de griffures et mordre la main jusqu'à l'os, 15 jours d'antibio et une phobie du chat, le véto nous a dit : "Continuez d'avancer et laissez-le les gars, on l'a perdu !!!" (tiens j'ai bien envie de revoir Platoon moi mais bon passons ...)
Fin de chat numéro 1.

Chat numéro 2 lui, est resté. Mais il a contracté une pneumonie quelques semaines plus tard.
Il fallait lui filer plein de cachetons, il dépérissait à vue d'oeil.
Seulement, il y a avait une petite couille dans le potage : d'une part, mon mec était devenu phobique des chats - donc pas question pour lui d'approcher sa main des crocs de la bestiole pour lui filer ses médocs - et moi j'étais enceinte jusqu'aux dents. Tu me diras, quel rapport ??? Ben en fait, le chat se planquait sous le lit, donc va déjà l'attraper en te mettant à 4 pattes quand ton corps est devenu tellement volumineux que tu ne vois plus tes pieds ... Et puis, surtout, oh joie, je n'étais pas immunisée contre la toxoplasmose. Donc il ne fallait suuurtout pas que je me fasse mordre par le chat.
Pratique.
Non vraiment, un bonheur.
Hé bien figures toi qu'en dépit de mes efforts, des cachetons donnés à coup d'aérobic et de flippe, le chat a succombé à sa pneumonie ...
La loose !
Fin de chat numéro 2.

Chat numéro 3 n'était pas à nous. Il s'appelait Moon.
A vrai dire, il ne portait pas trop mal son nom étant donné qu'il était à peu près con comme la lune ...
Il avait été confié à une amie sur Paris, mais comme le chat de cette amie ne s'entendait pas avec Moon, elle nous a demandé de le prendre.
On vit à la campagne, en maison, les portes toujours ouvertes.
Ca craint rien m'a-t-elle dit.
C'est vrai, Moon est restée 10 jours peinarde chez nous, elle était heureuse (nous un peu moins vu qu'elle miaulait toute la nuit pour pouvoir boire AU ROBINET s'il te plaît, mais bon passons ...).
Et puis sa vraie maîtresse m'a appelée un jour au bureau pour me dire qu'elle voulait passer la récupérer.
Je suis rentrée le soir toute guillerette ... Plus de Moon !
On a quadrillé tout le quartier (again !), placardé, questionné, pas de Moon, Zobi la Moon !!
On ne l'a JAMAIS retrouvée.
Hé ben va expliquer ça à la fille qui t'a gentiment rapporté du miel de montagne pour te remercier, et à sa fille de 6 ans à l'époque !!! Très sympa ...
Fin de chat numéro 3.

A ce stade on s'est dit qu'on était moisis du chat (c'est toujours mieux que d'être moisie de la chatte tu me diras !).
On n'imaginait pas à quel point on était poissards encore !
Un jour que je me baladais sur un vide grenier, j'achète des tasses à thé (ma vie est fascinante je sais merci). Une petite dame me fait un immense sourire, toutes dents dehors, et : "Ohhhhhh ! Mais c'est vous qui m'avez pris mes petits chats (numéro 1 et numéro 2) je me souviens de vous !!! Comment ils vont mes petits trésors ???".
Blanc.
Enfin même archi-blanc.
Plus blanc que blanc.
Transparent.
(merci Coluche !)
Moi, conne et bien élevée : on va pas mentir quand même : "Aaaaaaaaah heuuuuuuuu je suis vraiment désolée mais en fait ... ils sont morts".
Tête décomposée de la dame.
Et connerie Bobistique : j'ai continué, je lui ai tout raconté ...
Quand je suis partie elle pleurait tellement fort que mes tasses à thé étaient pleines, l'enfer !!!
Fin des vides greniers ...

Là, on s'est dit qu'on ne voulait plus de chat comme tu peux t'en douter ...
Et puis on a commencé des gros travaux chez nous (je t'en reparlerai tu verras c'est poilant !), et l'architecte nous a dit qu'elle avait un chat qui venait chez elle, souvent, un chat adorable avec les enfants, qui cherchait désespérément une famille pour l'adopter, le chat parfait ...
On l'a pris, et chat numéro 4 s'est appelé Marcus.
Et il n'avait qu'un tout petit défaut Marcus, une paille, une broutille : dès qu'il voyait - même de loin - un de mes gosses, il enflait de la queue, crachait tant qu'il pouvait, sortait les griffes et s'apprêtait à bondir !
Bref, il adorait les gosses.
Mais en croquettes seulement alors ...
Il a fini par se barrer vivre chez les voisins, on leur a offert un sac de croquettes et on a sabré le champagne !!
Fin de chat numéro 4.

Pas encore totalement dégoûtés apparemment, on a récupéré deux chatons, frère et soeur, mâle et femelle donc.
Mais là, on a pris nos précautions : la petite noire on l'appelée Shadow, mais l'autre, pour pas prendre de risque, a été baptisé Lucky !
A vrai dire, au début avec mon mec, on avait pensé à Melon et Melèche comme noms ...
C'est vrai que ça avait de la gueule : Bob et son mec ont deux chatons, un mâle et une femelle, comment les appellent-ils ? Melon le chat, et Melèche la chatte !!! Classe ou pas classe ??? (Bon on a renoncé ça va on peut rigoler merde ;) !

Hé bien je peux aujourd'hui t'affirmer que les noms prédestinent REELLEMENT les individus, on a pu le vérifier : car si Shadow est morte moins d'un an plus tard, écrasée par une voiture (sympa quand tu pars bosser et que tu la retrouves sur la chaussée, glups !), Lucky, lui, est toujours parmi nous.
Ou devrais-je dire Par Minou hahaha (putain le niveau de la vanne !!!).

En tous cas, crois moi, chat numéro 6, c'est le dernier, et il a pas intérêt à déconner.
Je l'arrose d'eau bénite une fois par semaine, je mets des cierges à Sainte Rita, cette fois je te jure je le sens bien !
De toutes façons, vu mon palmarès, un de plus et c'est le marabout !!



8 commentaires:

  1. Melon et Melèche... je kiffe. Je glousse comme un grosse poule ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis La fan des blagues Melon et Melèche ...
      Je te jure j'envisage même d'écrire un bouquin ;) !
      (la fille qui a de l'ambition s'te plaît hahahaaaa !!)

      Supprimer
  2. pute borgne je la connaissais pourtant hein mais merde je pleure de rire quand même,
    on monte un club? "pourri de la chatte" on l'appellerait mouahahahaha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha ! Tu fais présidente et moi secrétaire c'est validé !!
      ;)

      Supprimer
  3. Lili-Bob ou la douche écossaise: je ris cette fois, je glousse....et je note pour les diners en ville.
    Christine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est les montagnes russes de mon humeur ;) !
      Mets ta ceinture, et bienvenue à bord ma jolie passagère !

      Supprimer
  4. oh le niveau !!!! le HIGH LEVEL LOLESQUE !!! Enorme !!! Par Minou !!!! je vais pas m'en remettre !
    enfin la fin du chat n°3 ça calme bien quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ouais mais il vaut mieux en rire hein ;)) !

      Supprimer