dimanche 20 octobre 2013

Le footing de Bob Richard ...


Hier, j'ai décidé qu'il était temps que je me bouge le fion je réagisse et que je reprenne une activité sportive facile et à portée de pieds mains : le footing !
Bon, je dois avouer que les photos postées tous les jours par ma Twin cannoise y sont aussi sans doute pour quelque chose, mais quoi qu'il en soit, hier matin, dès potron minet, j'ai rechaussé mes baskets pour aller runner en bord de Seine et dans la forêt.
J'ai enfilé, par dessus la première culotte qui passait, un vieux legging, un tee shirt loose et j'ai mis de la musique très fort dans mes ptites oreilles.
J'ai commencé à courir doucement, et j'ai retrouvé cette sensation délicieuse que tous les coureurs du dimanche connaissent, cette impression d'être libre et de pouvoir toucher le ciel, ce kiffe du décrassage à moindre coût ...
C'était le bonheur.
Je sentais mes foulées fluides, pas rapides mais fluides, c'était bon, je reprenais goût, j'étais sur la bonne voie.
Enfin ...
Petit à petit, j'ai ressenti néanmoins une légère gêne.
Mon vieux caleçon long tout détendu avait, je dois l'avouer, une tendance à descendre ...
Bon en soi, tu me diras, rien de bien grave.
Tu remontes ton calbard, et tu continues de courir.
Mais il redescend.
Ce con.
Tu le remontes encore, jusqu'aux aisselles cette fois.
Mais il cherche alors à atteindre tes chevilles.
Merde.
Tout ceci n'aurait pas été bien grave si, parallèlement à ce petit problème, je n'avais pas eu celui de la PB flottante !
Tu me diras "qu'est ce que la PB flottante ???"
Hé bien c'est juste l'ultra fine en coton de chez Petit Bateau, qui ne contient pas d'élastane cette fois je peux te le garantir, et qui, lorsqu'elle commence à avoir 2 ou 3 ans d'âge, est certes très confortable mais pas du tout chevillée à ton corps, fut-il de déesse (je déconne !).
Donc on résume : on a le legging qui se fait la malle vers le sol, et la culotte qui ne s'accroche plus à rien (pourtant sans déconner sur mon cul y matière à bien s'accrocher ceci dit sans vulgarité aucune !).
Face à cette menue difficulté, mon enthousiasme de fille qui reprend le jogging ne s'est nullement altéré.
J'ai immédiatement décidé de réagir.
j'ai donc remonté, en passant mes mains dans mon caleçon, ma culotte jusqu'à ma glotte, en espérant que ça suffirait, et puis j'ai continué mon parcours.
Peau de balle.
Zob.
Nib.
Queud.
Je n'avais absolument pas résolu mon problème, tout filait à grands pas vers le sol, et j'ai dû commencé à courir en tenant le tout de chaque côté de mes hanches.
Génial.
Tout de suite le côté "je pourrais toucher le ciel toussa toussa" en a pris un vieux coup sur la caboche.
Et j'ai commencé à trouver ça méga lourd putain de chiottes de bite à couilles de merde de footing de pute sa race si j'avais su je serais restée au plumard sans déconner qu'est ce qui m'a pris ??? un chouilla pénible.
Du coup, j'ai commencé à réfléchir pour trouver une solution.
A partir de là, en général, tu peux commencer à trembler.
Car mon cerveau, qui n'est peut être pas, il faut se l'avouer, configuré comme celui de tout le monde, s'est mis en mode "je vais trouver une solution rapide et top je peux le faire - je vais le faire - je le fais !
J'ai donc trouvé une solution.
Oui.
J'ai résolu le problème.
Je peux juste te dire, pour préserver un peu ma dignité, que j'espère que tu ne m'as pas vue à 4 pattes dans les buissons des bords de Seine, et que, si tu as vu flotter un petit tissu mou et rose, je nierai devant tout tribunal quel qu'il soit qu'il puisse s'agir de ma culotte !!!
Sur ce je te laisse, je dois aller commander des dessous de sport de toute urgence !
Bon week end :))


9 commentaires:

  1. ah ben "twin" tu fais bien dire, il m'est arrivé la même sauf que j'étais en centre ville je suis donc rentrée ds le premier café et j'ai demandé un elastique ou un bout de ficelle pour "tenir mon legging qui se barre s'il vous plait", gueule du taulier!!! (tout ceci étant absolument véridique tu t'en doutes) (vu que j'avais aussi réussir a courir avec un bon gros trou au cul, cf le post de l'epoque sur le blog) (on est une equipe j'te dis !!) (mais si tu viens courir avec moi faut esperer que 2 pierre richard ensemble ça s'annule)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha comme j'aurais aimé être une petite souris pour voir ça !!
      Je viendrai, mais tu verras ce sera comme en voiture : deux PR ne s'annulent pas, ils s'empirent ;) !

      Supprimer
  2. Flash info sur le Limousin: on signale, ce matin, un étrange tissu mou et rose flottant sur la Vienne. Il est vivement conseillé d'éviter toute sortie tant que l'objet n'aura pas été identifié. En cas d'urgence, si vous devez impérativement quitter votre domicile, contacter la gendarmerie la plus proche.
    Christine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha !! OFNI : objet flottant non identifié ! La classe ;)

      Supprimer
  3. Je ne fais pas de sport (pas de ça chez moi*) mais la lecture des magazines féminins en tout genre m'incite à te conseiller de penser au soutif en plus de la culotte , sinon on lira de nouvelles aventures de Bob Richard - pas que je sois contre, ça fait plaisir de lire des billets plus légers!

    B comme Blandine

    * à vendre, un pantalon de sport et des baksets quasi neufs, peu servi (15 min de jogging en 2005 et deux cours de gym suédoise en 2011)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as trouvé acheteur Blandine ou pas ???
      ;)

      Supprimer
  4. ah, j'ai pensé à toi hier en faisant une belle bob richarderie, je te la raconterais bien mais y'a pas de "contacter l'auteur"??? (non, je n'exposerai pas mes boulettes en public dans les commentaires...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh franchement c'est dommage je suis sûre qu'on pourrait faire un joli concours !
      Je vais voir si je trouve un onglet "contacter l'auteur" quelque part ...
      Si tout va bien dans 10 ans tu as la réponse hein ;)

      Supprimer
    2. bah sinon tu m'envoies un mail , je pense que tu as accès à mon adresse?

      Supprimer