mardi 8 octobre 2013

Bob Richard et la fête d'anniversaire ...


En juin dernier, il m'est arrivé un truc complètement DINGUE !!!
J'ai été invitée à une fête d'anniversaire totalement Hype, avec plein de blogueuses super chouettes - que je lis depuis des années, qui sont donc un peu comme des actrices archi connues pour moi qui suis une petite fan - chez la quarantenaire adorable que toi tu ne connais peut être pas mais qui reste pour moi encore plus belle qu'Adjani (je sais Mo je suis lourde avec ça mais depuis ta photo de mariage ça ne veut plus sortir de mon cerveau - ce qui tient du miracle d'ailleurs !).
Pour tout te dire, déjà, lorsque j'ai vu l'invitation sur FB, j'ai failli lui envoyer un petit message du style : "Coucou Mo, heu, je crois que tu t'es trompée, tu m'as envoyé une invit pour ta party jolie, tu devais vouloir taper un autre nom genre Barbara ou autre, mais t'as coché Bob et du coup voilà ...".
Je me suis retenue (je pense que j'ai bien fait, "évitons de passer pour plus folle que nous ne sommes", voilà mon nouveau mantra)(je suis foutue d'avance je sais ne dis rien !).
J'étais excitée comme un puce, j'ai vu la date, j'ai bloqué sur mon calendrier et puis j'ai laissé passer l'été ...
A la rentrée, j'ai vu passer une invitation siouperbe ... chez mes copines mais pas chez moi.
Je me suis sentie con (état presque naturel du Bob), et réellement, je me suis dit un moment qu'elle avait réalisé qu'EN EFFET, elle s'était trompée de personne lors de ses envois d'invits !
Bon en fait, tu t'en doutes, ce n'était pas le cas et j'avais juste pas encore reçu mon petit carton ... paranoïa et peur de ne pas être à ma place sont mes deux mamelles ...
J'ai quand même bien fait de lire l'invitation car la date avait bougé d'une semaine !
Me connaissant, j'étais tout à fait capable de débarquer chez elle un samedi soir, habillée comme un sapin de Noël, et je l'aurais trouvée en plein dinette avec sa jolie famille, j'aurais pas eu l'air con dis donc !
Donc la date, c'était bon.
Le lieu, j'ai regardé vite fait, Le Plessis, c'était bon aussi.
Mon Evil Twin cannoise Roca montait pour l'occasion, j'ai donc décidé de la kidnapper (la pauvrette !).
Je suis passée la prendre à l'aéroport, et on a commencé à papoter, papoter, papoter ... avec un petit verre de rosé. Pendant que cuisait le beau gâteau que je devais apporter pour la soirée.
Il était déjà presque 19 h quand elle m'a dit "mais tu crois pas qu'on devrait un peu se préparer quand même non ? C'est à 20.30 mais on est un peu en vrac là".
T'inquiètes paupiette, me dis je intérieurement, j'ai regardé le trajet, et de chez moi au Plessis, c'est à peine 40 mn ! Le pied intégral vu le temps de chiottes (des seaux et des seaux de pluie battante).
Je jette malgré tout un oeil plus attentif sur l'invitation, pour noter précisément la rue dans le cerveau mobile de voiture que mon mec m'a offert, trop mort d'inquiétude chaque fois que je prenais le volant (je me perds, un peu, c'est vrai).
Premier bug de la soirée : je réalise que le lieu de RDV n'est PAS L*** ON, mais L***ARD ... à plus d'une heure trente de route de chez moi !!
Oups.
Merde.
Donc d'une, on est grave à la bourre maintenant, et de deux je me rends compte que je vais devoir rentrer en pleine nuit, sous des trombes d'eau, et rouler 1h30 alors que je n'aurai qu'une envie c'est de dormir ...
Bon, pas grave, on se bouge, ma Rockette et moi on s'habille comme des fusées (mouarf !) et elle me fait même la plus jolie coiffure du monde en 2 secondes, une vraie championne !
On attrape le Tom Tom, le champagne, le Gateau, et on part, pleines d'espoir ...
Rapidement néanmoins, pour tout te dire, on déchante.
Des bouchons ...
Mais des bons gros bouchons, du genre un bon accident sous la pluie et l'autoroute A6 bloquée.
Fuck !
On patiente, on papote (ça on maîtrise grave heureusement).
On rigole un peu à l'idée qu'on va se faire chambrer, l'équipe Pierre Richard, évidemment en retard, putain pourquoi toujours nous sans déc ? Bref, qu'est ce qu'on se marre !
Petit à petit, un problème néanmoins survient : il est 21 h passées, on est toujours dans les bouchons, et on a une faim de loup !
Bon, il faut que tu le saches si tu ne nous connais pas, mon Pierrot et moi, on est des femmes trèèèès distinguées.
Mais seulement les jours pairs, pas de bol.
Du coup, en vraies gorettes que nous sommes pour de vrai, on dépouille la bagnole jusqu'à trouver un couteau quelconque pour découper et bouffer le gateau prévu pour la soirée !
Classe hein ???
On aurait même ouvert la bouteille si on avait pu, mais le champagne quand tu conduis franchement c'est pas très pratique ... (note pour plus tard, toujours glisser une bouteille de rosé sous le siège passager).
Bref, l'un dans l'autre, on avance, on se rapproche, il pleut toujours des grenouilles, sans déc on ne voit pas à 5 mètres, c'est un peu l'enfer ...
On sort enfin de l'autoroute !
Mais pas comme il faudrait ...
Car sans m'en rendre compte, je total grille une putain de priorité à droite invisible, et j'accélère in extremis pour nous éviter de nous faire couper en deux par une bagnole surgie de la sombritude de cette nuit de tempête !
Moi j'ai rien vu, j'ai juste eu un réflexe que je ne peux même pas expliquer, j'ai pas vraiment eu peur, mais ma Roca a les jambes qui tremblent tellement fort qu'on dirait les castagnettes des Gipsy Kings (elle a un peu des genoux de sauterelle 'faut dire mouahahaaa).
Je m'arrête au stop suivant, je souffle, elle souffle, on respire.
Et puis soudain une voiture s'arrête derrière nous.
Un mec sort en trombe, moi connement je pense qu'il va me demander son chemin, mais en fait pas du tout : c'est le mec à qui j'ai grillé la priorité !
Dire qu'il est furieux est un doux euphémisme, c'est pas compliqué, il gueule comme un cochon qu'on égorge, et sa femme vient nous faire la stéréo, forcément ils sont sous le choc (nous aussi mais ils disent que c'est pas grave pasque nous on n'a pas trois mômes dans la voiture figure toi).
Après un déluge de cris et d'insultes, ils finissent quand même par réaliser qu'ils ne pourront pas vraiment nous casser la gueule, et s'éloignent, dépités.
Il est 21h40, Roca et moi on a déjà l'impression d'avoir passé une semaine ensemble et pourtant on n'est même pas arrivées à la soirée !
On se recompose vite fait une tronche potable (genre non non on n'a pas failli mourir deux fois, une fois par accident, l'autre par meurtre, on va bien tout va bien) et on poursuit notre chemin.
On arrive enfin, soulagées, devant la maison du bonheur, et on est tellement à la ramasse qu'on attrape le reste du gateau et la bouteille de champ avant d'aller sonner.
Tu as bien compris, oui, c'est ça, ton Bob est donc arrivé dans une soirée pleine de nanas qu'elle admire (et qui du coup l'intimidaient terriblement), avec ... une bouteille de champagne chaude et un demi gateau mordillé qui ressemble à une brique !
On a la classe ou on l'a pas.
Néanmoins, par la suite, je te promets que je me suis bien tenue : j'ai dit des conneries mais pas tant que ça, et même le bon dieu des Pierres Richards a été avec moi (et avec ma Roca) ....
L'une des invitées avait eu l'idée super poétique de faire décoller dans la nuit des lampions thailandais pour permettre à la star de la soirée de faire un voeu pour ses quarante printemps.
Le principe de ce lampion est tout simple : tu mets le feu à une petite partie qui ressemble à une bougie, tu fixes au lampion en papier de riz, tu maintiens le temps que ça chauffe et que ça gonfle le papier, puis tu laisses doucement s'envoler cette lumière dans la nuit ... Magique !
BIZARREMENT - oui vraiment bizarrement - les filles ont immédiatement décidé que Rockie et moi nous n'aurions pas même le droit de nous APPROCHER !
"Nan nan pas vous deux les boulets !!!!"
Oui, voilà la dure réalité, voilà comment nous avons été traitées ;) !
On se demande bien pourquoi d'ailleurs ...
En tous cas, nous les boulets, je peux te dire qu'on s'est bien marrées, parce que c'est vrai on n'a absolument rien touché, mais une autre invitée nous a remplacées et a foutu le feu à son lampion, on s'est à peine moquées franchement tu nous connais, et c'est complètement un hasard si on a fini par prendre la petite photo qui orne ce post ;) !
Moi finalement je n'ai qu'une chose à dire, franchement, j'ai passé une putain de bonne soirée et mes idoles ont pris une tournure de réalité, c'était génial tout simplement ...
Alors encore MERCI et HAPPY HAPPY HAPPY 40 MO JOLIE :)) !!!

Crédit photo : Haudette poulette

26 commentaires:

  1. putain c'était pas une priorité à droite tarace c'était UN STOP!!!! (non non je ne t'en veux pas du tout du tout) (j'ai juste encore des reveils brutals en sursaut me voyant au fond d'un trou avec comme épitaphe "ici git Pierre Richard qui n'aurait jamais du faire confiance à son twin Bob Richard" avec un couple de bovins et leurs 3 mômes qui urinent dessus)
    ps : en vrai j'ai adoré ce week-end et encore plus la partie ds ta belle demeure (en construction certes mais canon qd même), et on ne dira jamais assez ici que ton mec aussi est formidable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ouais un STOP ??? En même temps quand j'y repense il venait de la GAUCHE !!! Et c'est moins courant les priorités à gauches hahahaaaa !!! putain dire qu'on m'a donné mon permis sans faire un brain test !
      PS : en vrai moi aussi j'ai adoré, en vrai tu reviens quand tu veux, mais vite ce serait encore mieux ;) ! Et merci pour mon mec, je lui dirai il sera grave touché ! La maison ? On n'en parle pas ;)) !

      Supprimer
  2. j'adore ! je suis incapable d’écrire des trucs aussi drôles mais je confirme que moitaussi j'étais super fière d'être invitée ! et que zêtes de très très jolis boulets les girls !
    xxx

    RépondreSupprimer
  3. Et en plus tu ne dénonces même pas les boulets, tu es une reine Bob!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des boulets ? Quels boulets ? ;))
      Je t'embrasse ma belle !!

      Supprimer
  4. Ahahahah moi aussi j'ai tiqué sur le STOP j'ai encore en mémoire auditive votre aventure relatée par Caro encore toute reconnaissante d'être encore de ce monde... "ELLE A GRILLE UN STOP PUTAIN TU LE CROIS OU PAS ? "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. imagine la meuf elle confond un stop et une priorité à droite!!!
      Note pour plus tard : ne jamais remonter ds sa bagnole
      Bon il a fallu certes remettre ça pour rentrer de la soirée mais j'avoue je l'ai bassiné sur tout le retour avec des "là à droite...attention à gauche!! tourne!! il freine il freine!! etc etc"

      Supprimer
    2. Nan mais ça va oh !!! JE SAVAIS PAS QUE C'ETAIT UN STOP PUISQUE JE L'AVAIS PAS VU ;))) !
      De toutes façons elle râle pour un rien Roca, c'est son côté fille du Sud mouhahahaaa ;) !

      Supprimer
  5. t'es peut être un boulet, mais un adorable boulet en tout cas! Et je suis bien contente de t'avoir rencontrée à cette super-fête, où l'ambiance, à l'inverse de la météo, était chaleureuse et super chouette! Et ce, sans une goutte de champ, puisque, comme toi, j'avais 1h30 de route pour rentrer (contre 2 heures sous des trombes d'eau à l'aller)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair l'ambiance était hyper chaleureuse et je me suis sentie super bien avec vous toutes ! La Magie Madame Chacha a opéré ! Biz Cécile, on se recroisera j'en suis sûre !

      Supprimer
  6. et quand je repense à pourquoi bob (oh ça va c'était la dernière fois que j'en parlais promis juré craché)
    ton prénom te va très bien, inutile de te dire que je l'aime d'amour... et tu donnes envie de boire des canons avec toi dans un troquet pour papoter et rigoler! on se revoit bientôt?
    xoxo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir pour se revoir Estelle, boire des canons et papoter sont deux choses que par chance je maîtrise plutôt bien ;)) !

      Supprimer
  7. na mais attend Bob, nous on est arrivées bien plus tard que vous !!! j'ai une impression d'immersion dans la Matrix avec toutes ces chouettes blogueuses influentes :-) raaah c'était chouette, merci à la belle quadra :-)
    mux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Matrix carrément ? Moi j'avais l'impression d'être à une avant première j'ai adoré ça !

      Supprimer
  8. Ha ha ha! Mais moi AUSSI, j'ai cru qu'on m'avait invité par erreur, c'est dingue, on aurait dû en parler! Halala, quelle bonne soirée, quand même... (Et j'adooore ton vrai prénom, je ne saurai pas dire pourquoi! :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi les meufs ! :-)
      (mux)

      Supprimer
    2. Ah ben on fait un club alors les filles ;) !
      Celles qui se prennent pour des erreurs de casting mouhahaaaa !
      (et merci pour mon prénom, autant le vrai me déplaît bcp, autant Babeth je trouve que ça me ressemble, je ne saurais pas expliquer pourquoi)

      Supprimer
  9. Je ne vois ABSOLUMENT pas qui a bien pu mettre le feu à ce fichu lampion!!!!! C'est toi la star et j'ai été bien contente de te rencontrer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, vraiment, je ne vois pas !
      ;)
      J'étais ravie aussi Claire, il va falloir qu'on trouve une autre occas' !

      Supprimer
  10. le retour a été si paisible que cela en est douteux ... vous avez trop honte avouez !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non on ne peut pas toujours être au taquet Alex ;) !

      Supprimer
  11. et moi de rajouter connement "oh c'est vrai, tu t'appelles vraiment Bob?" ahahah, elle est belle la pepesaumone! ;)) comme quoi le champagne BIO ça n'empêche pas de dire des conneries!
    m'enfin...génial ton récit Bob, j'ai bien ri! vivement une prochaine! bisette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui vivement Ursula !
      Avec grand plaisir :)

      Supprimer
  12. Et la moitié de gâteau, vous l'avez mangée ou je saute dans ma voiture, je zappe quelques stops et je viens la cruncher avant qu'elle ne soit toute dure???? Ah, une brique c'est déjà dur?? Bon je ne prends pas de risque, j'épargne des vies, je ne provoque aucun appel au meurtre, alors....
    Christine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a calé une vieille armoire normande avec ;)) !
      Sois prudente Christine !

      Supprimer